Le pinceau-livre

Le pinceau-livre

Bouillabaisse de poulet

L'origine du mot bouillabaisse. Le nom bouillabaisse vient de la vieille expression provençale "bolhabaissa" - de bolh "il bout" et abaissa "il abaisse", en parlant du feu, autrement dit "quand ça bout, tu baisses".

Pour changer du poisson, n'étant pas sûre d'en avoir du très frais, j'ai donc pris du poulet!

 

BOUILLABAISSE DE POULET

Pour 6 personnes

  • 6 blancs de cuisse de  poulet (ou blanc de poulet pas trop mince ou cuisse de poulet sans la peau)
  • 5 ou 6  oignons sauciers
  • 4 ou 5 tomates
  • 1 fenouil
  • 6 pommes de terres moyennes
  • 1 boîte de fond de volaille
  • 1 dl de pastis
  • 1 petite boîte de concentré de tomates
  • 1 dose de safran
  • Poivre
  • Sel
  • Thym
  • Huile d’olive
  • 1 boîte de rouille (au rayon épices)
  • Croûtons de pain grillés
  • gousses d'ail épluchées

Emincer le fenouil  et les oignons, couper les tomates en petits quartiers, les mélanger au poulet dans un grand plat, ajouter de l’huile d’olive et une branche de thym, mélanger encore et mettre au frais quelques heures.

Enlever les morceaux de poulet et faire revenir la marinade dans une grande marmite, bien faire suer les légumes.

Déglacer au pastis et laisser réduire. Mouiller avec le fond de volaille dilué dans un litre d'eau.

Ajouter le concentré de tomates, le safran, sel, thym, laurier et poivre.

Porter à ébullition, ajouter les pommes de terre en rondelles épaisses, laisser cuire 10 minutes et rajouter le poulet à cette préparation. Baisser tout de suite le feu pour laisser cuire 25 minutes à feu doux. Ca doit juste mijoter et ne pas bouillir.

Servir  dans des assiettes creuses, avec des croûtons grillés accompagnés d'ail (à frotter sur les croûtons) et de rouille.

 



30/10/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres