Le pinceau-livre

Le pinceau-livre

Aïe mes aïeux! - Anne Ancelin Schützenberger

Ce livre là peut "sauver" bien des vies.... L'auteur explique les liens invisibles qui nous relient à nos ancêtres, le poids des secrets de famille, des dates anniversaires, des loyautés familiales inconscientes :

"Notre vie à chacun est un roman. Vous, moi nous vivons prisonniers d'une invisible toile d'araignée dont nous sommes aussi l'un des maîtres d'oeuvre. Si nous apprenions à notre troisième oreille, à notre troisième oeil, à saisir, à mieux comprendre, à entendre, à voir ces répétitions et ces coïncidences, l'existence de chacun deviendrait plus claire, plus sensible à ce que nous sommes, à ce que nous devrions être. Ne pouvons-nous pas échapper à ces fils invisibles, à ces 'triangulations', à ces répétitions ?"

extrait d'interview sur psychonet.fr

"Freud disait que nous fonctionnons comme un iceberg: le conscient est la partie visible, et les deux tiers sont sous l'eau, invisibles; c'est ce qui fait la force et la dérive des icebergs et qui conduit notre inconscient. Les événements familiaux heureux et malheureux, les secrets de familles, les traumatismes ont un impact qui se transmet de génération en génération. Généralement ce n'est pas su mais le corps y réagit comme si c'était su. Quelque chose se joue en nous et parle. Comme dit Freud, "ça parle sur l'autre scène". Et c'est très important de comprendre comment cela parle et s'incarne dans le corps et comment la répétition vient nous rappeler les mêmes événements heureux et tragiques."



23/10/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres