Le pinceau-livre

Le pinceau-livre

Un espace pour vos mots


Une journée belle et froide

Et voici une nouvelle écrite par un auteur qui a bien voulu me confier ses mots!

 

 

Une journée belle et froide

 

Elle a dormi chez moi…

Oui ça y est, elle a franchi le pas.

Elle brûlait d'envie de connaître mon petit nid.

Cela fait quelque temps que nous nous fréquentons. Je suis amoureux comme jamais.

Une petite flamme s'est allumée en moi! Un coup de foudre raisonné!

Bref, elle est venue... Je lui ai cuisiné ses mets favoris, et une omelette norvégienne flambée en dessert.

Le feu nous montait aux tempes, elle a dormi là...et moi sur le canapé!

Au matin, petit déjeuner, la journée s’annonçait belle et froide.

Nos sourires se mêlaient à l'odeur fumante du café et aux tartines beurrées .

Elle a allumé une cigarette !

Puis dans mes bras elle s'est serrée! A mon tour je l'ai serrée, serrée…

(un temps)

 

Ses obsèques auront lieu mercredi...au crématorium.

J'ai horreur que l'on fume chez moi, le matin!!

La journée s’annonçait belle et froide...tout comme elle maintenant !

 

                                           D.D

                                (Le 21 janvier 2017)

 


13/02/2017
4 Poster un commentaire

Lettre d'un spectateur!

Un spectateur nous a envoyé un joli mail que je publie avec son autorisation.

Ce témoignage fait chaud au coeur et a ému nos choristes et musiciens:

 

Chapeau à tous !

 

Heureusement qu’un ami a attiré mon attention sur la programmation du Sémaphore où vous vous êtes produits samedi et dimanche. Sans quoi je vous manquais !

Quel plaisir  d’être dans la salle où «  100 voix »  s’éclatent, où 80 musiciens se déchaînent !

Merci pour cette soirée exceptionnelle !

Je découvre sur Internet que vous produisez ce spectacle depuis Nov 2016 ! Vraiment il a fallu du temps pour que votre réputation traverse le Rhône !

Continuez d’alimenter votre site avec les dates de vos futurs concerts . Je ne me lasserais pas de vous entendre à nouveau .

Les enregistrements d’Internet sont pas très bons . Ils mériteraient d’être remplacés par de plus récents ou une meilleure prise de son.

 

Par-delà la musique, c’est la cohésion d’un groupe de cette taille, chanteurs et musiciens, qui m’épate ! Heureux de « chanter- ensemble » , c’est mieux à mon avis que le « vivre-ensemble »  que l’on voudrait nous imposer dogmatiquement ! Continuez …. A vous produire en public pour le plus grand plaisir de votre « famille  d’un soir » (  Expression empruntée à Herbert Pagani).

Bravo à votre « jeune » chef d’orchestre qui fédère toutes ces individualités et qui « mouille la chemise ».

Bravo et merci

B.V.

un spectateur de St-Genis-Laval

devenu fan

 

 

 


04/02/2017
2 Poster un commentaire

Derrière le rideau...

Les choristes de la "suite Fugain" ont bien d'autres talents. L'un d'entre eux a déjà publié un recueil de poèmes et s’apprête à en faire éditer un second. Voici un très beau texte à propos de son attente dans les coulisses de notre spectacle :

 

Derrière le rideau

Salle vide, cœur léger !!

Je vais et je viens derrière ce rideau.

Les lumières sont prêtes .Prêtes à nous mettre en valeur..

Je piétine et m'impatiente,

Hâte d'en découdre...Hâte de faire l'amour à ce public

Car c'est bien ce ça qu'il s'agit!!!

Ils sont trois, quatre, une dizaine…

Derrière ce rideau on se sourit, s’encourage, tape dans la main, tout est prêt.

Gorge sèche, cœur en vrac, l’estomac commence à se nouer!

Vite, boire et boire encore, Vocalises légères pour délivrer la voix.

Brouhaha dans  la salle, un regard ils sont des centaines...Panique!!Joie

De l’air, souffler, répéter son texte encore une fois.

Se dire que ce n'est que du bonheur à partager…

Prendre le public, l'aimer, donner du plaisir jusqu'à jouir avec lui!!

C'est physique... Intense !!

Soudain, le noir, puis assourdissant les trois coups..

Un...  soupir, concentration

Deux...apnée, envie de partir

Trois...ne pas reculer, juste un pas, se jeter dans le vide, ne plus penser,

La lumière déchire l'obscurité, je ne vois plus rien..

                    Mesdames, Messieurs, bonsoir

                    Applaudissements...c'est parti

Et bien…! Jouer, maintenant…

 

                                                                         D.D

                                                             Le 01 Février 2017


04/02/2017
2 Poster un commentaire

Le cahier d'Henriette Roux - 1916

Henriette Roux était ma grand-mère maternelle. Une vie de roman, une vie particulière, faite d'amour, d’évasion, de renoncement, et d'une vilaine maladie qui la paralysera pendant près de trente ans....

Un cahier, vieux cahier de 1916 a été retrouvé, pages jaunies où elle consigna par écrit les chansons et poèmes de son époque.

En pleine guerre, à Vendémian, petit village de l'Hérault, une jeune fille recopie les textes qui lui plaisent pendant ses rares moment de loisirs, dans une vie rude où les hommes ne sont plus là et où les femmes assurent le quotidien....

Un brin de romantisme, un brin de patriotisme, un brin de féminisme....

 

benediction 1.jpg
benediction 2.jpg
c'etait 1.jpg
c'etait 2.jpg
chanson d'a1.jpg
chanson d'a2.jpg
chrisantheme 1.jpg
chrysantheme 2.jpg
ecoutez la1.jpg
ecoutez la2.jpg
joli1032.jpg
jolii2033.jpg
jolii3034.jpg
la voix des genets 1.jpg
la voix des genets 2.jpg
la voix des genets 3.jpg
le verbe1.jpg
le verbe2.jpg
les yeux des femmes 1.jpg
les yeux des femmes 2.jpg
les yeux des femmes 3.jpg
marinette.jpg
martha.jpg
mendiant d'amour 1.jpg
mendiant d'amour 2.jpg
nina.jpg
petite maman si jolie.jpg
poupée jolie1.jpg
poupée jolie2.jpg
poupée jolie3.jpg
pour un soir 1.jpg
pour un soir 2.jpg
pretendant 1.jpg
pretendant 2.jpg
testament 1.jpg
testament 2 petit matelot1.jpg
testament 3 matelot.jpg
testament 4 matelot.jpg
tranchée 1.jpg
tranchée 2.jpg
violette1.jpg
violette2.jpg
vraiment 1.jpg
vraiment 2.jpg


19/12/2016
2 Poster un commentaire