Le pinceau-livre

Le pinceau-livre

Supporter.....

Cet après midi, nous nous rendons au stade de Gerland avec les deux aînés des petits enfants. Lyon rencontre Lens.

Chaussettes, baskets, lunettes, casquette, nous nous garons assez loin comme d'habitude dans le quartier de l'Artillerie... Et c'est là que je constate que les générations commencent sérieusement à s'inverser. Avant nous leur donnions la main et nous les traînions jusqu'au stade " allez avance", et là ils cavalent devant et nous avons du mal à suivre!

Nous nous installons, pop corn pour les garçons, musique forte et supporters très  motivés!

J'aime bien aller au stade, foot, rugby, athlétisme, j'aime bien l'ambiance en général. Certes j'évite d'emmener les enfants voir des matches à risque où certains supporters hooligans sont trop dangereux à côtoyer. Et j’essaie de leur inculquer le fair play nécessaire même s’il faut soutenir son équipe ! Personnellement mon cœur me porte plutôt l’équipe de Montpellier, ce qui permet à mes petits fils de me taquiner au vu de la faiblesse des résultats de l’an dernier !

Et puis ma curiosité naturelle me porte à apprécier et regarder pas mal de sports, même si le fric a bien changé la donne...

Le match commence et la déception se voit sur le visage des garçons. L’équipe lyonnaise a une défense qui prend l’eau peu efficace, les Lensois,  pourtant bâtis comme des tueurs gardes du corps tombent sans arrêt, l’arbitre est nul très moyen et ne voit pas une main que tout le stade a vu. Bref les « lions » trop bien payés, trop bien nourris ne sont pas aptes aux jeux du cirque à se battre et à « croquer » les lensois !

Et comme à chaque fois, pour un hors jeu évident non sifflé, deux minois se tournent vers moi «  tu as vu mamy c’est injuste ! »  Heu, oui j’ai vu mais le sport est souvent parfois mal arbitré…. « mais mamy fais quelque chose ! ».

Alors là, imaginez Supermamy sauter en justaucorps sur le terrain et aller voir l’arbitre pour lui dire d’aller faire un tour aux toilettes lui faire la leçon !!!! Et oui  Mamy est le juge suprême, l’instance ultime, le rempart contre l’injustice !

Match terminé, nous remontons d’un pas pesant (oui les garçons accusent le coup !) et là, l’un des petits me dit «  tu sais mamy quand tu prends des places plus en hauteur dans le stade, on gagne ! » Boum, badaboum, là c’est le bruit de la chute du juge suprême, qui telle Cendrillon, voit son carrosse se transformer en citrouille ! Enfin quoi, je ne suis même pas capable d’acheter les places qui font gagner ?

Allez, on va se consoler avec un bon sandwich aux merguez et se lécher les doigts en attendant le prochain tour au stade, en général pendant les vacances scolaires et là c’est la vieille maîtresse l’institutrice qui parle !!!!

 



24/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres