Le pinceau-livre

Le pinceau-livre

Qu'elle me regarde encore une fois!

Je la vois derrière sa fenêtre

Elle ne sait pas que je l’observe

Elle n’aime pas l’automne

Moi non plus

Elle frissonne, se recroqueville

Moi aussi

Elle tente de peindre malgré la lumière grise

Mais les couleurs lui échappent

Et pourtant je suis là

 

Qu’elle me regarde encore une fois !

 

Je me suis couvert des couleurs chaudes qu’elle affectionne

Or, rouge, jaune, orangé

Je me fais fauve

Je flamboie, je rougeoie

Je pleure des larmes pourpres sous la pluie

Un dernier habit de lumière

Avant des cheveux de neige

 

Qu’elle me regarde encore une fois !

 

Se souvient-elle seulement

Comme elle aimait, enfant

Marcher dans mes brassées de feuilles mortes ?

Elle ramassait les plus belles

Pour les glisser dans ses livres

 

A-t-elle en mémoire

Ses étreintes, ses bras autour de moi

Ses escalades sur mes branches

Où elle égratignait ses jambes de gamine ?

 

Se rappelle-t-elle

Que j’étais son refuge

Sa cachette pour lire

Son observatoire secret

Le confident de sa solitude ?

 

Certes je suis moins vaillant

Et si quelques rameaux

Pointent encore vers le ciel

Mes branches alourdies pèsent chaque année un peu plus

 

Mais qu’elle me regarde encore une fois !

 

Une seule fois

Pour que je mette dans ses yeux

Les paillettes de mon or

Pour éclairer son hiver

Et que je m’y retrouve un peu

Pour me sentir un peu moins vieux….



28/10/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres