Le pinceau-livre

Le pinceau-livre

GoGo chanteuses.....

Ceux qui me connaissent savent que je suis une féministe raisonnable qui ne demande qu’une juste égalité de traitement entre les hommes et les femmes et que je n'ai pas déclaré lé guerre au sexe opposé. ces mêmes personnes savent que je ne suis ni prude ni pudibonde et que dans ma peinture et mes dessins il y a pas mal de nus!

Voilà pour poser le contexte car je rejoins Florence Foresti et quelques autres timides voix pour dénoncer cette nouvelle mode des chanteuses que je qualifie de "gogo chanteuses"  qui pour vendre des disques jettent leurs corps en pâture à des "fans"....

 

 Voici ce qu'en dit Florence Foresti :

"Le féminisme c'est pas être grande gueule et revendicatrice. Le féminisme c'est juste rendre ses droits fondamentaux à la femme sans aucun traitement de faveur."
 "Je préfère que ma fille tombe sur L'Exorciste à la télé que sur le clip Booty de Jennifer Lopez ! Je ne saurais pas comment lui expliquer ce qui arrive à ces deux dames."
"Ma fille grandit avec des valeurs où l'homme est l'égal de la femme, où elle ne sera jamais soumise à un homme."
 "Dans la musique c'est qui leur porte-parole aux jeunes filles, à part le gang des strings, Lady Gaga, Rihanna, Beyoncé ? Avant de porter la parole, il faudrait peut-être penser à porter une culotte !"
"Ce sont des grandes artistes, elles ont des voix extraordinaires, ce sont des danseuses de folie, de grandes musiciennes parfois... je ne comprends pas qu'on ait besoin, en plus de se transformer en porn-star pour vendre un peu plus de disques."
 " Miley Cyrus, alors elle, plus de string, plus de culotte, plus rien. Elle a choisi : chanteuse à voix ? Non. Chanteuse à texte ? Non. Chanteuse à poil !"

 

Je dirai que le milieu de la musique prostitue ces jeunes femmes , uniquement à des fins commerciales, on est bien loin de l'érotisme de bonne facture d'une Mylène Farmer!

Madonna avait choqué jadis avec « like a virgin » en jouant avec les symboles religieux tant dans les paroles de sa chanson que dans son clip. Cependant ce clip semblerait bien lisse pour un ado d’aujourd’hui, illustrant le fait que désormais on n’assiste plus à un phénomène d’ «érotisation » mais de « sexualisation ». Triste reflet de notre société consumériste où le porno soft (?) devient la norme, pour mieux lobotomiser le cerveau du con-sot-mateur.

Outre le fait que ces chanteuses, adulées par énormément de jeunes filles ont un minimum de responsabilités quant à l’image de la femme qu’elles renvoient, cela en dit long sur l’état de l’industrie musicale. Quoi de plus révélateur de la pauvreté artistique des chansons que ce genre de clips, qui mettent en avant la plastique des chanteuses et leur capacité à être sexuelles plutôt que leur talent ?

Les vraies chanteuses, sûres de leur voix et de leur talent et avec, en outre, un certain respect d’elles-mêmes n’en sont pas réduites à cet appel à la braguette !

Et dire qu'ailleurs d'autres se battent simplement pour aller à l'école, exister, ne pas être voilées!!!!!!



22/12/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres