Le pinceau-livre

Le pinceau-livre

Avant, après.....

J'ai regardé l'émission "un jour, un destin" consacrée à Simone Veil. Si je ne suis pas toujours d'accord avec ses prises de position politiques j'ai beaucoup de respect pour la femme.

L'émission, documents d'archives, témoignages des proches , était bien construite et émouvante.

Quelle femme quand même! Rescapée d'un camp de concentration, ayant perdu une grande partie de sa famille, elle ne perdra jamais sa dignité, se souviendra des conseils  de sa mère "travailler, ne pas dépendre d'un homme".

Pourtant rien n'est gagné, elle fait des études de droit et épouse un homme qui ne souhaite pas qu'elle travaille. Elle se plie longtemps à ce désir conforme à la bourgeoisie de l'époque. Elle impose ensuite son souhait de travailler et devient une haute fonctionnaire à la vie bien réglée.

Elle ne parle jamais de son passé tragique...

Quand Valéry Giscard d'Estaing la nomme ministre de la santé, elle sait qu'elle va devoir guerroyer. Elle ne sait sans doute pas à quel point ce sera violent de défendre la loi qui légalise l'avortement. Dans cette assemblée Nationale masculine et machiste, elle sera conspuée, insultée, traitée de nazi, elle qui fut déportée!

Mais elle a des convictions, du courage et fera voter cette loi en 1974, loi promulguée début 1975.

On parle souvent de la loi Veil sans savoir qu'elle a sauvé la vie de bien des femmes, d'abord  sur le plan légal puisqu'on guillotinait encore les avorteuses en 1943 et qu'ensuite les femmes qui avortaient clandestinement encouraient des peines de prison!

Avant 1975 les femmes qui en avaient les moyens partaient en Hollande ou en Suisse pour des avortements sans anesthésie mais faits dans de bonnes conditions d'hygiène. Les autres avaient recours à des méthodes diverses, dont les sages-femmes qui posaient des sondes dans des conditions déplorables avec des conséquences souvent désastreuses pour les jeunes femmes, infections, stérilité, voire la mort....

Alors voir tous ces hommes censés représenter le peuple discuter âprement pour faire barrage à cette loi , alors que si on y songe, il y a forcément un homme, un mâle couillu (?) à l'origine de cette grossesse, oui les voir clamer leur indignation serait comique s'il n'y avait tant de vies en jeu, tant de détresse des femmes.

Car qui peut imaginer , que même à notre époque, une femme avorte de gaîté de coeur? Non, les femmes ne sont pas des écervelées qui jouent aux dés pour savoir si elles continuent une grossesse!

Les femmes sont coupables de ne pas être infaillibles....

Quand on voit ces manifestations réactionnaires qui voudraient revenir en arrière, on prend peur...

De grâce, messieurs et vous aussi mesdames laissez nous le droit de disposer de notre corps.....

 



31/10/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres